• Le travail de sélection

    Nous possédons une expérience de plus de trente années dans l'élevage du chat sacré de Birmanie.
     

    Une longue patience… Un élevage difficile… plus de trente années de passion, d'espoirs, de déboires, de temps rogné sur la famille, d'argent dépensé, de ténacité, de beaucoup d'échecs pour peu de réussites. 

    Si nous avons un peu contribué à l'amélioration de la race nous restons à ce jour extrêmement modestes, conscients de tout ce que nous devons :

    • à Marie-Anne TARANGER, la défunte présidente de l'Anabi (Association nationale pour l'amélioration du birman),
    • aux éleveurs amis qui, selon l'exemple de Marie-Anne Taranger, ont bien voulu tout partager, sans contrat, sans chaton neutré, sans jalousie et sans haine (impossible de tous les citer)
    •  aux particuliers qui se sont chargés de certains de nos chats,
    • à la chance, élément à ne jamais exclure dans cet élevage.


    Les critères de sélection

    Le travail de sélection

     Un gantage parfait chez Ghea de Phicaro

    Le gantage, caractéristique essentielle de la race birmane, fait de cet élevage un élevage difficile. Il y a beaucoup d'échecs pour peu de réussites..

     

       

    Le travail de sélection

     Rapsodie in lilac de Chatterley :
    chatte lilas de 5 kilos

    Les premiers critères de notre sélection ont toujours été la santé et le caractère.
    Les standards disent massif. Nous avons donc travaillé en premier la morphologie : GCHE et SGC Rapsodie in lilac de Chatterley pesait 5 kilos !

    Le travail de sélection

    Les standards disent que les yeux des birmans doivent être d'un bleu le plus soutenu possible.
    Nous avons donc tenté de bleuir les yeux de nos chatons en choisissant nos reproducteurs sur ce critère, avec des chats roux comme Golden Gipsy du Pont de Pierre, des chats bleus facteur lilas comme Bradberry de Norois (influence du siamois introduit dans les lignées de birmans seals et bleus.)
    Les chats de Chatterley ont maintenant des yeux bleus très foncés grâce à notre sélection.

    Hélodie de Chatterley :

    chatte écaille seal point facteur chocolat aux yeux magnifiques

    Le travail de sélection

    Le travail de sélection
    Aloxe Corton de Srinagar :
    étalon bleu très célèbre

    Enfin, nous avons cherché à améliorer le type sans nous préoccuper de la couleur avec des chats tels que Aloxe Corton de Srinagar (encore), Jerry de Kerbriac, Hamilton de Chatterley, Sarika Blue Raider (étalon bleu facteur lilas, importé d'Australie en 1994), Ste Duchesse Lazarro et en choisissant nos étalons avec tête large et de petites oreilles bien placées.

    Le travail de sélection
    Ghéa de Phicaro : chatte seal point

    Restait le profil avec une ligne droite si possible qui rejoint le nez et le menton, un front bombé. Une harmonie que l'on trouve encore rarement chez la plupart des birmans.

    Le travail de sélection

     Vanity Fair de Chatterley : chaton cream point

    Avec pour terminer ce nez romain...

       

    Le travail de sélection

     Abbyrose de Chatterley : chaton bleu tabby

    ... tant prisé actuellement lors des jugements.


    Il est peut-être intéressant de noter d'une part que je n'ai utilisé dans mon élevage que des chats très moyens mais qui possédaient les éléments que je souhaitais améliorer et d'autre part que je n'ai jamais fait reproduire de chats qui avaient un défaut rédhibitoire, voire des chats dont les frères et sœurs de portée avaient un défaut rédhibitoire.

    Le docteur Kathryn Robson (chatterie de Schwechinthe) m'ayant confié un jour, il y a déjà fort longtemps, qu'elle avait éliminé certains chats de sa sélection d'éleveur à cause de leur gantage et qu'elle le regrettait, je n'ai jamais pris en compte les gants dans ma sélection.
    En revanche, je n'ai pas fait reproduire les chats qui avaient des remontées de blanc aux pattes lorsque j'ai constaté qu'elles se transmettaient.


    Une belle réussite : Rapsodie in Lilac
    suprême grande championne TICA

    Le travail de sélection

    Rapsodie est une chatte placide et calme qui supporte très bien les expositions, la voiture et les chambres d'hôtel. Elle a donc été exposée en 2001-2002 afin de faire connaître la chatterie de Chatterley et sa propriétaire.

    Son palmarès a dépassé toutes nos espérances, encore que nous ne l'ayons pas du tout surexposée, pour laisser à d'autres leurs chances. Sa dernière sortie à la spéciale birmans à Rennes en 2011 a été une nouvelle fois plébiscitée : première birmane encore à 11 ans et demi (voir la vidéo) sur une bonne trentaine de Birmans. Les juges ont affirmé que Rapsodie était un précurseur de ce que l'on attend d'un birman actuellement.

    • Suprême Grande Championne TICA,
    • Grande Championne d'Europe,
    • Meilleure de sa race au Challenge Raminagrobis en 2002,
    • Plusieurs Best Suprêmes,
    • Un grand nombre de best généraux dont un à Baltard en 2004,
    • Plusieurs best cat tous poils confondus en TICA,
    • d'innombrables best in show, best variétés et prix spéciaux...

    Les ancêtres de Rapsodie avaient été choisis selon des critères de morphologie, de couleur des yeux, de qualité de fourrure, du type général et de la présence du gène lilas.